Les commissaires sportifs ont-ils eu raison de pénaliser le tissage de Stroll au GP d’Australie ? · Fans de course

Les stewards du Grand Prix d’Australie ont infligé à Lance Stroll une pénalité de cinq secondes après l’avoir reconnu coupable d’avoir fait plus d’un mouvement pour défendre sa position.

Mais était-il juste que les commissaires sportifs pénalisent le pilote Aston Martin pour une violation rarement sanctionnée des règles de course ?

incident

À la fin du tour 37, Valtteri Bottas était à la poursuite de la 12e position de Lance Stroll, le duo roulant tous les deux sur des pneus durs après un arrêt au stand en début de course.

Alors que la paire tournait le dernier virage au début du 38e tour, Bottas s’est glissé dans le sillage de l’Aston Martin et a engagé le DRS, tandis que Stroll à l’avant avait également le DRS, n’étant qu’à une seconde de l’Alpine d’Esteban Ocon, 11e.

Stroll s’est déplacé à droite pour défendre sa position, puis a semblé se diriger vers la ligne de course alors que Bottas se rapprochait avant de tourner à droite une deuxième fois avant de maintenir la ligne intérieure dans le premier virage. Bottas a semblé prendre son envol en raison de l’incertitude sur les mouvements d’Aston Martin avant de prendre la ligne extérieure au premier virage, toujours derrière Stroll.

Un tour plus tard, Bottas a dépassé Stroll lors de la fuite au premier virage, quelques secondes avant que la voiture de sécurité virtuelle ne soit déployée pour le Red Bull de Max Verstappen, qui a calé au deuxième virage.

Comment cela s’est passé

Bottas est sur la ligne droite des stands dans le sillage de Stroll.

Stroll se déplace vers la droite pour défendre la ligne intérieure.

Stroll commence à se déplacer vers la gauche tandis que Bottas tente de prendre la ligne intérieure.

Stroll semble se déplacer vers la droite une seconde fois avant d’approcher de la zone de freinage.

Bottas prend la ligne extérieure pour le premier virage tandis que Stroll reste à l’intérieur et maintient sa position.

Ce qu’ils ont dit

Dans les voitures

Valtteri Bottas n’a pas commenté l’incident sur la radio de l’équipe. Après que Bottas ait finalement été dépassé par Stroll au redémarrage après la voiture de sécurité virtuelle et se soit plaint de l’entrée du pilote Aston Martin dans le virage trois, Bottas a ensuite été informé que Stroll se verrait infliger une pénalité de temps – bien qu’il n’ait pas été indiqué que c’était le cas L’affaire était un accident Web de la ronde 38.

Au moment de l’incident, Stroll parlait à l’ingénieur de course Ben Michell par radio de la maniabilité de sa voiture. Après avoir signalé que “ça ne fait que bouillir les fronts, mec” et qu’on lui a dit “entrée cinq” à l’approche du virage 13, Stroll était à la radio alors qu’il descendait la ligne droite des stands. “Ce n’est pas le putain de diff[erential]dit-il en laissant la radio allumée jusqu’à ce qu’il sorte du virage deux.

Vers la fin du 44e tour, sous la pression de Pierre Gasly, Stroll est averti de ne pas changer de ligne alors qu’il défend face à l’AlphaTauri. “Attention, Lance, pas de tissage pendant la défense”, lui a-t-on dit.

Annonce | Devenez un supporter de RaceFans et aller sans publicité

Après l’accident

Après la course, Bottas a commenté l’incident. “Le tissage a rendu très difficile de décider où aller”, a déclaré Bottas. “C’était un peu à la limite, je pense.”

Stroll a dit qu’il ne comprenait pas pourquoi il avait écopé d’un penalty. “J’ai été un peu surpris d’apprendre que j’ai reçu une pénalité pour cela”, a-t-il déclaré. “Je ne sais pas pourquoi j’ai eu un penalty pour ça.”

Le verdict officiel

Les commissaires ont examiné les enregistrements vidéo pendant la course et ont constaté que Stroll avait enfreint l’article 2B du chapitre IV, annexe L du Code sportif international de la FIA, qui stipule que “plus d’un changement de direction pour défendre une position n’est pas autorisé”. a jugé que Stroll avait enfreint la règle en effectuant deux mouvements vers la droite avant la zone de freinage.

« Dans la ligne droite principale, la voiture 18 (Stroll) devançait la voiture 77 (Bottas) », expliquent les commissaires. « Stroll s’est déplacé vers la droite pour parer à un éventuel dépassement de Bottas. « Stroll est revenu sur la ligne idéale puis a tiré vers la droite une deuxième fois pour se défendre contre un autre mouvement de Bottas. Le deuxième mouvement viole la règle qui interdit plus d’un changement de direction pour défendre une position.

Les commissaires ont infligé à Stroll une pénalité de cinq secondes, qui a été infligée à la fin de la course car Stroll n’a pas été aux stands pour le reste de la course. Un point de pénalité a également été appliqué à la super licence de Stroll, portant son total à huit.

Annonce | Devenez un supporter de RaceFans et aller sans publicité

votre jugement

Êtes-vous d’accord avec la décision des commissaires? Stroll aurait-il dû recevoir une peine plus sévère ou pas du tout? Votez ci-dessous et partagez vos réflexions dans les commentaires.

Êtes-vous d’accord avec la décision des commissaires sportifs d’accorder à Lance Stroll une pénalité de cinq secondes pour avoir tourné ?

  • Tout à fait d’accord sur (50%)
  • Accordez-vous facilement (29 %)
  • Ni d’accord ni en désaccord (3 %)
  • Accordez-vous facilement (13 %)
  • Pas du tout d’accord (0%)
  • Pas d’opinion (5 %)

Nombre total d’électeurs : 62

Chargement ... Chargement …

Un compte RaceFans est nécessaire pour voter. Si vous n’en avez pas encore, inscrivez-vous ici ou en savoir plus sur l’inscription ici. Si ce sondage est fermé, le résultat sera affiché à la place du formulaire de vote.

débats et sondages

Parcourir tous les débats et sondages

oigari