Llarena remporte une victoire surprise spectaculaire au Rallye des Açores

L’Espagnol est parti tard, mais sa conduite époustouflante sur la Power Stage à la fin du rallye a permis à l’équipe MRF Tyres de remporter sa première victoire dans le Championnat d’Europe des Rallyes FIA (ERC).

Moura est apparu sur la bonne voie pour répéter sa victoire de 2016 après avoir mené dès la première étape de sa Skoda Fabia Rally2. L’Açorien semblait à l’aise dans les étapes mais subissait une pression croissante au fil de l’après-midi.

Llarena n’a jamais été loin derrière, se battant à fond lors de l’avant-dernier test de Sete Cidades pour reculer de 7,7 secondes. Sur le chemin de la Power Stage de Feteiras, les deux se sont séparés de seulement 6,1 secondes.




Avec le feu dans l’estomac, Llarena s’est lancé dans l’entraînement de sa vie. Fixant un rythme plus d’une seconde par kilomètre plus rapide que Moura, il a considérablement dépassé l’avance de la star locale pour prendre une avance de 2,7 secondes à l’arrivée.

“C’est incroyable”, a rayonné Llarena. “On a attaqué à fond et au final on a réussi, c’est juste incroyable !”

“Nous avons poussé comme un diable”, a-t-il poursuivi. “Nous étions à 200% sur toute la dernière étape et je suis vraiment fier de mon équipe et de MRF Tyres.”

Le joueur de retour en ERC Simon Wagner a été impliqué dans la bataille du sommet samedi mais a perdu le contact avec le sommet dimanche matin.

Pour le héros local Ricardo Moura, ce fut un déchirement dans les phases finales pour la deuxième saison consécutive


Le jeune Autrichien a finalement terminé à 28”7 de Moura après avoir été victime d’une crevaison dans l’ES13. Sa candidature au podium a été simplifiée lorsque la Ford Fiesta Rally2 de Ken Torn a succombé à des problèmes mécaniques plus tôt dans la journée.

Simone Tempestini a remporté deux étapes dimanche, dépassant Armindo Araújo, deuxième de Fafe, et prenant la quatrième place ainsi que le prix ERC-Michelin Talent Factory.

Le Roumain n’était qu’à 19,0 secondes des podiums et avait une avance de 57,6 secondes sur Araújo, qui, malgré ses difficultés à trouver le réglage optimal pour sa Fabia, s’est hissé en tête du championnat.

Bruno Magalhaes était le seul pilote non Skoda dans le top dix. Il a ramené sa Hyundai i20 N Rally2 à la maison à 1 min 13,9 s d’Araújo après avoir terminé le dernier tour avec une suspension arrière endommagée. Simone Campedelli était 9,0 secondes plus lente que la septième après avoir endommagé une conduite de frein lors de la boucle du matin.

Le jeune Autrichien Simon Wagner a montré son potentiel de champion du monde avec une lente montée à la troisième place


Pour le collègue de Campedelli de l’équipe MRF Tyres, Norbert Herczig, les ajustements apportés à la configuration ont porté leurs fruits puisqu’il a gagné quatre places et terminé huitième. La montée d’Herczig dans le classement a été aidée par l’Italien Alberto Battstolli, qui s’est renversé dans les dernières étapes.

Heureusement pour Battistolli, quelques spectateurs étaient là pour remettre la voiture cabossée à quatre pattes. Il a terminé mais a glissé de la sixième à la neuvième place. Javier Pardo est également retombé à la 13e place lorsqu’un arbre de transmission cassé a laissé sa Fabia avec seulement deux roues motrices.

Martins Sesks a complété le top dix après avoir remporté sa deuxième victoire consécutive à l’ERC Open dans un kit Skoda Fabia Rally2. Le Letton souffrait d’un manque de puissance mais terminait tout de même avec 5 minutes et 10,5 secondes d’avance sur la Suzuki Swift de Joan Vinyes.

Jon Armstrong a redémarré après avoir abandonné en trombe samedi et a ensuite remporté les honneurs de l’ERC3 dans un M-Sport Poland Ford Fiesta Rally3. Il a réalisé plusieurs chronos dans le top 10 et a acquis une expérience précieuse pour sa candidature au titre FIA ​​Junior WRC.


Classement selon SS14 /14 :

position chauffeur voiture Temps
1. Efren LLARENA (ESP) / Sara FERNÁNDEZ (ESP) Skoda Fabia Rally2 2 heures 24 minutes 58,3 secondes
2. Ricardo MOURA (PRT) / Antonio COSTA (PRT) Skoda Fabia Rally2 +2,7 s
3. Simon WAGNER (AUT) / Gérald WINTER (AUT) Skoda Fabia Rally2 +31,4 s
4. Simone TEMPESTINI (ROU) / Sergiu ITU (ROU) Skoda Fabia Rally2 +50,4 s
5. Armindo ARAÚJO (PRT) / Luis RAMALHO (PRT) Skoda Fabia Rally2 +1 min 48,0 s
6 Bruno MAGALHAES (PRT) / Carlos MAGALHAES (PRT) Hyundai i20N Rally2 +3min 1.9sec
7. Simone CAMPEDELLI (ITA) / Tania CANTON (CHE) Skoda Fabia Rally2 +3min 10.9sec
8e. Norbert HERCZIG (HUN) / Igor BACIGAL Skoda Fabia Rally2 +3min 35.0sec
9. Alberto BATTISTOLLI (ITA) / Simone SCATTOLIN (ITA) Skoda Fabia Rally2 +3min 49.4sec
dix Martins SESKS (LVA) / Renars FRANCIS (LVA) Kit Skoda Fabia Rally2 +5min 15.5sec

oigari