Martinsville Xfinity : Brandon Jones gagne ; Ty Gibbs et Sam Mayer en bataille après la course

Un vendredi soir sauvage au Martinsville Speedway s’est terminé par une victoire en NASCAR Xfinity Series pour Brandon Jones et un combat dans la voie des stands après la course entre Ty Gibbs et Sam Mayer.

Jones a affronté son coéquipier Gibbs en double prolongation pour remporter sa première victoire de la saison après que Gibbs ait mené une course record avec 197 tours sur 261 (distance prévue de 250 tours).

PLUS: Résultats de la course Martinsville Xfinity

Mais alors que Jones retirait Gibbs pour le drapeau à damier, Gibbs et Sam Mayer ont pris contact au virage 4. Et pendant que Jones et son équipe faisaient la fête, Gibbs et Mayer se sont opposés.

Après une première conversation, Gibbs a poussé Mayer et s’est éloigné. Mais Mayer a enlevé son casque et est retourné vers Gibbs. Mayer a ensuite frappé Gibbs deux fois, dans le casque et dans la poitrine, avant que Gibbs ne commence à donner des coups de poing.

Le béguin qui a suivi a attiré les responsables et les membres d’équipage de NASCAR, qui les ont finalement séparés.

“J’ai essayé de lui parler et il m’a sauté au visage”, a déclaré Gibbs à Fox Sports par la suite. « Donc, à ce stade, nous devons commencer à nous battre. Nous sommes mal placés là-bas. La seule chose pour laquelle je suis en colère, c’est… Il ne voulait pas dépasser le 16 (AJ Allmendinger) et j’ai juste été touché à l’arrière gauche.

“C’est juste frustrant. J’ai fini par être conduit dans la clôture. Mais j’étais de l’autre côté la semaine dernière, donc ça n’en est qu’une partie.”

Mayer a déclaré que sachant que la victoire de la course était hors de portée, il a donné à Gibbs le pare-chocs pour essayer de compromettre le bonus de 100 000 $ contre de l’argent.

“J’avais en vue 100 000 $ et je voulais faire ce que je devais faire pour essayer d’obtenir cela”, a-t-il expliqué. “Je lui ai donné le pare-chocs – mon opinion et nous avons parlé dans la bande-annonce, c’était juste une bosse propre et une course – et le 10 (Landon Cassill) l’a en quelque sorte mis là-dedans et nous a en quelque sorte croisés tous les deux et c’est en quelque sorte quand les choses allaient mal.

«Je lui ai mis le pare-chocs. Il est revenu et était bouleversé et a décidé de donner quelques coups de poing, mais ça me va. Nous en avons parlé. Nous allons bien avancer, notamment à Talladega (dans deux semaines). C’est un endroit où vous ne voulez pas être des ennemis, alors nous allons aller de l’avant et être A-OK, garder la tête baissée et sortir et essayer de gagner la prochaine fois.

Pendant ce temps, Jones jubilait.

“Quelle journée – je ne peux pas dire que nous aurions pu mieux jouer”, a déclaré Jones à Fox Sports. “J’adore l’appel que nous avons fait pour gagner des points d’étape (rester prudent et gagner l’étape 2 en un tour), j’ai roulé de l’arrière vers l’avant jusqu’au bout. Je me suis retrouvé avec des pneus plus vieux que tous ces gars.

« … C’est une piste de course pour les pilotes. J’ai gagné dans beaucoup d’endroits différents maintenant et c’est celui que vous devez obtenir par la suite. Ty a couru une course vraiment difficile. Je n’arrive pas à croire qu’il m’a éliminé très tôt dans l’étape 3, il avait aussi une bonne (voiture). Il est amusant à battre – il est chaud en ce moment, il est difficile à battre, donc c’était bien.

La finale a été fixée pour un redémarrage avec huit tours restants à la distance prévue.

Josh Berry et Jeremy Clements ont tenté de se surpasser au virage 1, mais ont plutôt tourné dans sa seule série Xfinity en début de saison avec Dale Earnhardt Jr.

Cela a mis la course en prolongation, avec Gibbs à l’intérieur et Mayer à l’extérieur pour la première tentative d’OT.

Mais Mayer a semblé manquer un changement lors du redémarrage. Allmendinger a frappé Mayer par derrière, puis Mayer a fait appel à son coéquipier de JR Motorsports, Noah Gragson, pour déclencher une grosse épave qui a produit le drapeau rouge.

Près de 20 minutes plus tard, les moteurs ont été à nouveau allumés avant la deuxième tentative de TDC.

Au redémarrage, Jones a touché Gibbs au virage 1 mais Gibbs a pu prendre la tête.

La course semblait réglée, mais Jones a obtenu une autre course lorsqu’il est arrivé au drapeau blanc et s’est frayé un chemin devant Gibbs à l’intérieur.

Le choc entre Gibbs et Mayer dans le dernier tour profite à plusieurs pilotes. Cassill a terminé deuxième, suivi d’Allmendinger en troisième et d’Austin Hill en quatrième. Mayer est resté cinquième, Gibbs huitième.

Allmendinger a remporté les 100 000 $ trait d’union Bonus devant Mayer, Riley Herbst (sixième) et Gibbs.

Jones, Cassill, Allmendinger et Hill s’affronteront pour le prochain Dash Bonus à Talladega Superspeedway.

Earnhardt Jr. a surmonté son tête-à-queue en fin de course pour terminer 11e.

GAGNANTS DE LA PHASE 1 : Ty Gibbs

GAGNANTS DE LA PHASE 2 : Brandon Jones

QUI A FAIT UNE BONNE COURSE : Ryan Truex a surmonté un tête-à-queue à mi-course pour terminer septième à son deuxième départ de la saison dans la Toyota n°18 de Joe Gibbs Racing. …Jeremy Clements en 10e a fait son premier top 10 de la saison.

QUI A FAIT UNE MAUVAISE COURSE : Une bonne nuit pour Matt Mills (BJ McLeod Motorsports) s’est dirigé vers le sud lors d’un redémarrage au tour 179. Mills était cinquième au redémarrage, mais un contact par derrière de Herbst l’a envoyé dans le mur au virage 3. Mills n’a pu revenir que 18e à l’arrivée.

REMARQUABLE: La victoire de Jones vendredi l’a placé sur une séquence de 50 victoires consécutives. Sa dernière victoire remonte à Darlington en septembre 2020.

SUIVANT: Talladega Superspeedway – Samedi 23 avril à 16 h HE sur FOX

oigari