Volvo lance sa première voiture entièrement électrique

L’évolution de l’industrie vers les véhicules électriques est encore à venir. Nous en entendons parler depuis plus d’une décennie et avons vu pas mal d’épisodes et de débuts au cours des dernières années. Mais maintenant, le moment est venu, avec la toute nouvelle Volvo C40 Recharge 2022 en avant-première de ce que presque tous les constructeurs automobiles traditionnels sont sur le point de publier au cours des 12 prochains mois. Le C40 Recharge utilise le même groupe motopropulseur que le XC40 de Volvo, ce n’est donc pas un véhicule entièrement nouveau. Mais c’est la première voiture de Volvo à être conçue comme un véhicule électrique à partir des tout premiers documents de conception et de fabrication assistées par ordinateur (CAO/FAO).

Cette intention se reflète clairement dans la forme de la C40, qui offre un toit plus bas et une pente de toit beaucoup plus agressive, ce qui se traduit par une lunette arrière plus petite. C’est excellent pour l’aérodynamisme, mais compromet la visibilité vers l’arrière. Les éléments extérieurs uniques du C40 se poursuivent avec des roues standard de 20 pouces, des montants de toit noirs menant à un panneau de toit en verre fixe, une calandre solide avec un grand écusson “Volvo” et de fins feux arrière à DEL qui s’enroulent autour de la trappe et du montant de toit qui serpente .

Sous les panneaux de carrosserie incurvés de la C40 se trouve l’architecture modulaire compacte (CMA) de Volvo. Il s’agit de la même plate-forme utilisée pour le XC40 et servira sans aucun doute de base aux futurs modèles. Pour le C40, il dispose d’une nouvelle structure avant pour accueillir la dépose du moteur XC40, ainsi que d’une coque de protection renforcée autour de la batterie (sous l’habitacle) pour la protéger ainsi que les occupants en cas de choc.

La batterie, une unité de 78 kWh, envoie de la puissance à deux moteurs et donne à la C40 une transmission intégrale, 402 chevaux et 486 lb-pi de couple. Le couple instantané de ces moteurs propulse le C40 de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes, bien que l’utilisation du véhicule de cette manière réduise sans aucun doute son autonomie certifiée EPA de 226 milles. Nous n’avons appuyé qu’une seule fois sur l’accélérateur sur une bretelle d’autoroute et pouvons confirmer que la C40 est très rapide. Il offre également une conduite à pédale unique si vous souhaitez récupérer autant que possible cet élan énergétique vers l’avant lorsque vous ralentissez (vous pouvez désactiver cette option si vous préférez ralentir de manière traditionnelle avec la pédale de frein).

Les caractéristiques de conduite de la Volvo C40 correspondent à ce que nous attendons d’un véhicule purement électrique. Au-delà du couple instantané et époustouflant, le petit multisegment offre une direction précise (si un peu peu communicative), une sensation de freinage capable (si un peu déconnectée) et une dynamique de conduite confiante (si un peu lourde). Elle n’est pas censée ressembler à une voiture de sport, mais entre son accélération rapide et sa sensation plantée dans les virages (la batterie basse montée l’empêche de se sentir « inclinée » en premier lieu), la C40 pourrait être qualifiée de sportive.

L’expérience de s’asseoir et d’interagir avec la C40 était encore plus convaincante que son style ou sa dynamique de conduite. Volvo n’a pas seulement intégré le système d’exploitation Google/Android dans la C40, mais dans toute sa gamme de modèles. Cela signifie que vous pouvez vous connecter à votre compte Google et accéder facilement à tout depuis Google Assistant et envoyer des e-mails à Google Maps et Google Play. Ces fonctionnalités fonctionnent aussi bien dans le C40 que sur votre téléphone ou votre ordinateur, y compris la meilleure reconnaissance vocale que vous trouverez dans une voiture. Dites “Hey Google” et entrez une adresse, ouvrez une liste de lecture Spotify ou posez-lui simplement une question.

Par exemple : “Hey Google, j’ai faim de plats chinois” affichera une carte avec une liste de restaurants locaux. La promesse du contrôle vocal existe depuis plus d’une décennie et ne nous a jamais déçus. Mais avec ce système, cela fonctionne finalement de telle manière que le contrôle du véhicule devient réellement meilleur, et non pire, que d’utiliser vos mains tout en risquant de distraire le conducteur. Si vous utilisez vos mains, l’écran tactile central de 9 pouces et l’écran numérique du conducteur de 12,3 pouces offrent des interfaces utilisateur claires et intuitives avec simplement la meilleure intégration Google Maps que nous ayons vue dans un tableau de bord.

Il existe également un système audio Harmon Kardon standard de 600 watts à 13 haut-parleurs, une recharge sans fil pour smartphone et une intégration Apple CarPlay complète, bientôt disponible via le système de mise à jour en direct (OTA) du C40. Ironiquement, Android Auto n’est pas proposé dans le C40, et bien que Google Play signifie l’accès à iHeart Radio, Spotify et une foule d’applications supplémentaires, Google Voice ne peut pas contrôler la radio Sirius XM (qui est également standard dans le C40). Cependant, Google Maps fournit des informations complètes sur les options de charge des véhicules électriques et peut intégrer des arrêts planifiés en fonction de l’état de la batterie, y compris des mises à jour en temps réel indiquant si un arrêt donné a un port de charge ouvert. Le C40 peut utiliser des chargeurs rapides DC pour charger la batterie de 0% à 80% en 40 minutes.

La Volvo C40 Recharge 2022 a un prix de départ de 59 445 $, et avec tout ce qui est standard, il n’y a vraiment qu’une seule option pour les acheteurs – la couleur (et nous avons vraiment aimé le “Fjord Blue” de notre voiture d’essai, inspiré des prises d’eau sur la côte ouest scandinave) . Ce prix comprend une suite complète de technologies d’assistance à la conduite (régulateur de vitesse intelligent, avertissement de sortie de voie, etc.), la recharge de téléphones portables, un transfert de données illimité, un intérieur sans cuir et certains des sièges les plus confortables que nous ayons expérimentés. Bien sûr, le C40 est admissible au crédit d’impôt fédéral de 7 500 $ sur les véhicules électriques et probablement à tout crédit d’État dans lequel vous vivez (comme 2 500 $ supplémentaires en Californie).

Un prix net d’environ 50 000 $ nous semble une valeur sûre compte tenu des performances, de la sécurité, du luxe et de la technologie de pointe de la Volvo C40 Recharge. Mais c’est toujours plus que ce qu’un véhicule à moteur à combustion interne comparable coûterait, ce qui est le prochain obstacle que les véhicules électriques devront surmonter avant de pouvoir vraiment devenir grand public.

oigari